RFI – Roland Adjovi: «Une restriction de liberté hors-la-loi est une détention arbitraire»

Roland Adjovi RFIVoilà 25 ans tout juste que le groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire existe. Mais c’est surtout à la faveur des affaires Atangana au Cameroun et Karim Wade au Sénégal que ce groupe des Nations unies, basé à Genève, fait parler de lui. Ce mardi soir, Sciences Po Paris organise un débat sur son action. A quoi sert concrètement ce groupe ? Quelles libérations a-t-il obtenues ? Le juriste béninois Roland Adjovi est son vice-président. De New York, il répond aux questions de RFI.

« Dans la grande majorité des cas, nous concluons que les conditions de la détention arbitraire sont telles que seule la libération peut réparer le préjudice. »

Réécoutez le Podcast en cliquant ici