OUEST FRANCE – Atangana, libéré est toujours un « enfermé dehors » à Lanmeur.

Antangana Lanmeur

Après dix-sept ans de détention arbitraire, Michel-Thierry Atangana n’a toujours pas retrouvé ses droits. À Lanmeur et Saint-Pol-de-Léon, on le soutient dans son combat.

« La liberté ne se décrète pas, c’est le droit », a déclaré ce samedi 16 janvier à Lanmeur Michel-Thierry Atangana, lors de la remise des premières signatures pour demander sa réhabilitation. Libre depuis le 24 février 2014, après avoir passé dix-sept ans dans une cellule du secrétariat d’État au Cameroun, pour une affaire qu’il a toujours contestée, Michel-Thierry Atangana livre aujourd’hui un autre combat. Celui de la reconnaissance de ses droits.

 

Pour lire la suite, cliquez-ici